RLP CONCEPT La qualité pour votre bien-être

PEPINS DE PAMPLEMOUSSE

images

PEPINS DE PAMPLEMOUSSE

( Citrus paradisi )

DESCRIPTION :

Odeur : caractéristique

Couleur : brun

Aspect : liquide

Article de conditionnement : flacon ovale blanc 50ml avec pompe spray et capot cristal

CONSEIL D’UTILISATION :

6 pulvérisations 3 fois par jour dans un verre d’eau

pepins-de-pamplemousse

LISTE DES INGREDIENTS :

 

Ingrédients : eau, glycérine, alcool (12,5%)*, extrait sec de pépins de pamplemousse le citrus paradisi provenant d’Asie titré à 45% de bioflavonoides (5,4%), vitamine C (2,5%), jus de pamplemousse, gomme xanthane, sorbate de potassium

Produit extrait pur sans péricarpe ni écorce de pamplemousse.

Pour 18 pulvérisations (2,4g) : 60mg de bioflavonoides et 60mg de vitamine C (soit 75% des AJR)

Pour 50ml (50 g de produit) : 1249,99 mg de bioflavonoides + 1249,99 mg de vitamine C

 

 

ANALYSE QUANTITATIVE DES MOLECULES :

 

– la chromatographie en phase liquide à haute performance (CLHP ou HPLC en anglais), l’analyse la plus précise.

AUTRES INFORMATIONS :

Fabriqué en France

Complément alimentaire

Le % de principes actifs étant supérieur à la moyenne, le goût peut-être rébarbatif et doit donc être dilué…sauf pour ceux qui le supportent !

Il est conseillé de ne pas dépasser la dose journalière recommandée. L’utilisation de ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée.

Tenir à l’abri de la lumière et de l’humidité et tenir hors de portée des enfants

Agiter avant usage

 Une formule sans alcool ne permettrait pas de solubiliser parfaitement notre extrait de pépin de pamplemousse qui est très titré en bioflavonoides. Pour faire un produit sans alcool, il faudrait diminuer cet extrait (et donc le dosage en bioflavonoides) pour éviter la sédimentation au fond du flacon. Et même si l'on diminue le titrage , si on n’utilise pas le flacon très rapidement, la poudre de pépin de pamplemousse, se sédimenterait de toute façon au fond du flacon. Par conséquent, il faudrait systématiquement bien agiter le produit avant emploi et de toute évidence, au fil du temps les sédiments se solidifieraient quand même et rendraient le produit pratiquement inefficace. Vous aurez effectivement un flacon naturellement sans alcool mais inefficace. Le but de RLP CONCEPT est de produire un produit efficace, un produit qui fait du bien pour la santé et c'est pour cette raison que le choix d'ajout d'alcool dans la formule a été décidé”.

images

HISTOIRE :


L’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) est considéré depuis plusieurs années comme le meilleur antibiotique naturel, un puissant anti-microbien, anti-bactérien et fongicide sans effet toxique sur les êtres humains et peut même être utilisé sur les plantes. C’est le scientifique serbe Jacob Harich (immigré aux Etats-Unis en Floride dans les années 60) qui a découvert les qualités protectrices de l’extrait du pépin de pamplemousse. Féru de jardinage, il avait constaté que, dans son compost, les pépins de pamplemousse n’étaient pas attaqués par les bactéries. Suite à ses observations anti-microbiennes, le pépin de pamplemousse a été utilisé et est utilisé de nos jours dans des produits cosmétiques ainsi que comme complément alimentaire.

Il est aussi utilisé par les cultivateurs bio. En jardinage, on l’utilise contre les moisissures, les limaces, les pucerons et dans les élevages, on soigne aussi les animaux souffrant d’infections à champignons ainsi que pour nettoyer le pis des vaches, les cages et les stalles…

Notre extrait de pépin de pamplemousse est un pur produit naturel en provenance d’Asie qui est préparé ensuite en laboratoire français sans solvant chimique, sans chlorure de benzéthonium, sans péricarpe, ni écorce de pamplemousse. 

Comme on peut le lire dans le livre Secrets et Merveilles du Pamplemousse (aux Ed.Médicis), l’un des nombreux ouvrages qui ont été consacrés au sujet depuis le début des années 90, l’huile de pépin de pamplemousse a un effet équivalent ou supérieur aux antibiotiques et antimycotiques les plus puissants. Cela a été prouvé par des équipes de recherches internationales lors de tests comparatifs.

Contrairement aux antibiotiques, l’EPP n’affaiblit pas le système immunitaire, il le soutient. Avant de l’utiliser, il s’utilise dilué et doit être évité sur les yeux.

En usage interne, il peut être bénéfique contre :

                               – Les infections du système digestif, intoxications alimentaires, diarrhées.

                               – Les ulcères de l’estomac et du duodénum.

                               – Le candida albicans, les candidoses et autres mycoses.

                               – Le rhume, les infections de la sphère ORL en général.

                               – Les infections urinaires et cystites.

                               – La fatigue chronique et l’affaiblissement immunitaire.

                               – Les allergies.

En usage externe, l’EPP peut aussi être bénéfique pour :
                               – La bouche : aphtes, herpès des lèvres, muguet, gingivite.
                               – La peau: acné, dermatites, psoriasis et petites coupûres et brûlures.
                               – Les cheveux : pellicules, démangeaisons du cuir chevelu, poux…
                               – Les pieds : eczéma des orteils, verrues plantaires, champignons.
                               – Les ongles : panaris, onychomycose.
                               – Les organes génitaux : vaginite, infections vaginales, parasites…
 
LES BIOFLAVONOIDES :
 
Concernant les bioflavonoides, les dosages, les prix qui varient du simple au double, il est difficile de s’y retrouver. Tout dépend en fait de la méthode d’analyse utilisée et de la qualité du produit. 
Il existe en effet deux techniques d’analyse quantitative des molécules :
 
                               – La chromatographie en phase liquide à haute performance (HPLC)
                               – Le test U.V (l’absorption U.V visible)
La méthode HPLC est la méthode de mesure quantitative la plus précise des deux.
Comme exemple, le même extrait d’EPP donnera par exemple un résultat de 100 mg en HPLC et de 300 mg par la méthode U.V, soit 3 fois plus. Ainsi un EPP titré à 1200 mg selon la méthodologie U.V contient en réalité 400 mg de bioflavonoides.
Notre extrait de pépins de pamplemousse, analysé par la procédure HPLC, contient réellement 1249,99 mg de bioflavonoides. Concernant la qualité, notre produit est fabriqué en France avec toute traçabilité du produit. L’EPP vient aussi de la meilleure fillière qui soit, celle du pamplemousse originel d’Asie, sauvage, à savoir le Citrus paradisi.
 
Ce sont les gros pépins de ce pamplemousse qui ont été étudiés. Et sauf exception, ce pamplemousse sauvage peut difficilement accéder à un label. Il est sous forme liquide, plus efficace et plus pure que les comprimés.
L’authentique EPP a fait ses preuves et il est dépourvu de toute toxicité.
images